Comparateur de prix Hardware

Favoris

Comment installer un SSD lors du montage d’un nouveau PC ?

Les SSD ou Solid State Drive sont devenus incontournables dans le montage de tout nouveau PC. Dotés d’une vitesse de transfert largement supérieure aux disques durs classiques dits HDD, ils permettent également de mettre à niveau son ancienne configuration à moindre coût.

Il en existe deux types : le SSD SATA et le SSD M.2 plus petit, qui est celui qui nous intéresse aujourd’hui. Heureusement, installer un SSD est bien plus simple que de le choisir. Ce guide vous permettra de mettre en place vous-mêmes votre tout nouveau SSD M.2 sur la quasi-totalité des configurations.

Le SSD M. 2 ressemble à une barre de chewing-gum. Fin, léger mais redoutablement rapide, il est relativement simple d’installation. Un dissipateur thermique peut être livré directement avec votre SSD ou bien être présent sur le slot M.2 de certaines cartes mères.

Trouver le slot SSD M.2

Avant toute chose, il vous faut identifier les emplacements M.2 de votre carte mère. Ils peuvent se trouver à différents endroits : voici à quoi cela ressemble, une encoche d’une vingtaine de millimètres avec un système de fixation pouvant accueillir diverses tailles de SSD M.2. Ce système comporte généralement des vis avec entretoises. Pensez à vérifier dans la boîte de votre carte mère, si ces derniers ne sont pas directement présents sur votre carte.

slot M.2 d'une carte mère
Slot SSD M.2 d’une carte mère Asus

Chaque carte est différente, mais les emplacements les plus courants se trouvent sous le processeur ainsi qu’autour des fentes PCIe. Le plus simple et le plus rapide en cas de doute est de se fier au manuel de votre carte mère : il regroupe généralement l’ensemble des emplacements des connectiques présentes sur votre circuit imprimé.

taille SSD M.2

N’oubliez pas non plus de retirer s’il est présent le cache du slot M.2 de votre carte, qui sert de dissipateur thermique. Enfin, si votre carte possède plusieurs emplacements SSD M. 2, fiez-vous là encore au manuel de la carte mère pour connaître celui à privilégier. Chaque port peut offrir des niveaux d’efficacité différents, tandis que d’autres peuvent désactiver un port PCIe s’il est utilisé.

Préparer le support de fixation du SSD M.2

Avant de toucher à votre précieux SSD, pensez à vous décharger de toute électricité statique en touchant quelque chose de métallique. Ça serait dommage de faire rendre l’âme à votre précieux SSD avant même de l’avoir installé. Commencer par dévisser la vis de fixation et mettez-là de côté afin de ne pas la perdre. Si vous avez retiré l’éventuel dissipateur thermique présent sur le slot, vous avez surement remarqué qu’il possède sur sa face interne une bande assurant la conduction thermique entre le SSD et le dissipateur. Ne retirez pas tout de suite la protection plastique de cette bande.

C’est également pour vous le moment de vérifier la taille de votre bande de chewing-gum… de votre SSD. Pour cela, placez votre disque au-dessus du slot et vérifiez simplement que l’extrémité de la barrette opposée à la connectique arrive bien à une vis de fixation. Si une seule entretoise est présente sur les emplacements de fixation, pensez à la déplacer sur la fixation correspondant à la longueur de votre SSD. Assurez-vous que l’entretoise est correctement vissée.

PC Schrauben Set (f. M.2 SSD / NVMe Montage Motherboard ...
Entretoise et vis de fixation du SSD

Il peut également y avoir un support plutôt qu’une entretoise. Dans ce cas il suffira de poser le SSD sur le support. Il sera maintenu par le dissipateur.

Passez à l’installation.

Le moment de l’installation est enfin arrivé. Le haut du SSD M.2 est le côté sur lequel se trouve l’étiquette. À gauche se trouve l’encoche semi-circulaire pour la vis de la carte mère. À droite se trouve la connectique pour l’emplacement M.2.

Commencer par insérer le coté droit du SSD dans le port de la carte mère en inclinant le SSD d’un angle d’environ 15° avec la carte. Il y a normalement une encoche sur la connectique qui sert de détrompeur.

Puis appuyer sur le disque pour qu’il soit à plat et que l’encoche semi-circulaire soit alignée avec l’entretoise. Si vous n’utilisez pas de dissipateur thermique, insérez la vis tout en maintenant le lecteur à plat, et serrez-la sans trop forcer pour ne pas endommager le disque SSD. Une fois correctement installé, le disque ne devrait alors plus bouger du tout.

Review SSD Samsung 970 PRO 512GB - Un SSD bun, dar scump!

Si à l’inverse vous utilisez un dissipateur, il faudra maintenir le SSD pendant l’installation car il n’y aura pas de vis pour maintenir le SSD à plat : c’est le dissipateur qui s’occupera de maintenir votre SSD correctement en place. Retirez la protection plastique du conducteur thermique pour installer le dissipateur sur le SSD. Pour cela, alignez le dissipateur avec le SSD puis posez le directement dessus, tout en vérifiant que les vis du dissipateur s’alignent correctement avec les entretoises du support. Enfin, serrez les vis afin de fixer le tout, là encore sans forcer.

Et voilà, votre PC flambant neuf pourra désormais démarrer en quelques secondes seulement !

© Highweb 2021, Tous droits réservés